CPFC TECHNIC PLISSON

 

Une société prête à vous aider !

 

Nos formations

AMDEC Produit ou Processus

Des produits et systèmes de plus en plus complexes et performants conduisent les entreprises à mettre en œuvre des méthodes de prévention rigoureuses tant au niveau de la conception des produits que de la mise en œuvre des processus.
Les AMDEC* produit et processus vous permettent d’identifier, d’évaluer et de maîtriser les risques qualité quand il est encore temps d’agir ! Optimiser les plans de validation et de surveillance, diminuer les coûts de non-qualité, prévenir les défaillances sont autant d’objectifs lors de cette formation que visent les pilotes d’AMDEC .
*Analyse des Modes de Défaillances, de leurs Effets et de leur Criticité.

Responsable, ingénieur, technicien des services Bureau d’études, Qualité, production, méthodes.
Chefs de Produits
Toute personne devant mettre en place une AMDEC Produit ou Processus.

  • Généraux :
    Mettre en place une AMDEC Produit ou Processus.
  • Savoir :
    Identifier et mettre en place les différentes étapes d’une
    AMDEC Produit ou Processus
    Identifier les conditions de réussite
  • Savoir-faire

1- Situer l’AMDEC dans la démarche Qualité
* Facteurs déclenchant une AMDEC
* La logique de prévention des risques
* But et principe de l’AMDEC
2- Pratiquer l’AMDEC Produit
* Définir l’étude, les limites, les objectifs, le groupe de travail
* Préparer l’étude : Analyse Fonctionnelle du Produit
* Identifier, analyser et évaluer les défaillances potentielles du Produit
* Calculer la criticité des défaillances
* Proposer des actions correctives, les planifier, les mettre en œuvre
* Réévaluer les défaillances
* Sélectionner les priorités d’actions correctives
3- Pratiquer l’AMDEC Processus
* Définir l’étude, les limites, les objectifs, le groupe de travail
* Préparer l’étude : Construire le synoptique du Processus
* Identifier, analyser et évaluer les défaillances potentielles du Processus
* Calculer la criticité des défaillances
* Proposer des actions correctives, les planifier, les mettre en œuvre
* Réévaluer les défaillances
* Sélectionner les priorités d’actions correctives
4- Piloter une AMDEC
* Rôle de l’animateur : concret et poser les bonnes questions, garant de la méthode.
* Créer un groupe AMDEC pertinent et créatif
* Eviter les pièges.
* Savoir présenter les résultats en interne et au client final.

Entreprise

3 jours soit 21h

  • Difficulté 80%
  • Temps 50%

Lecture de plans niveau débutant

Dans votre fonction, vous êtes amenés à lire des plans alors que vous n’avez jamais eu l’occasion d’apprendre les conventions de dessin et de cotation sur un plan.
Cette formation reprend les concepts de bases qui vous aideront à comprendre les principales informations indiquées sur le plan en conception mécanique.

Opérateur Acheteur Commercial Technicien, Technicien supérieur
Ingénieur sans spécialisation mécanique

Cette formation correspond à un large public car la lecture de plans concerne un grand nombre de services dans l’entreprise. Toute personne amenée, à lire un plan est concernée par cette formation, même si le coeur de son métier n’est pas d’ordre technique.

  • Généraux :
    Savoir lire un plan mécanique
  • Savoir :
    Les principales règles de dessin technique en mécanique
    Les règles pour la lecture et l’interprétation des dimensions
  • Savoir-faire :
    Savoir lire un plan mécanique dans son ensemble

1. Les principales conventions de représentation en mécanique
2. Les différentes vues sur un plan
3. Le cartouche
4. Les traits et les hachures
5. Les coupes et sections
6. Le dessin de définition
7. Nomenclature
8. Représentations normalisées
9. Lecture et décodage des dimensions par des cotes
10. Lecture et décodage des ajustements
11. Lecture des tolérances géométriques courantes
12. Exemples et exercices
13. Etude de cas de lecture de plans et discussion

Entreprise

3 jours soit 21h

  • Difficulté 80%
  • Temps 50%

Lecture de plans niveau confirmé

Votre fonction vous amène à décoder des plans pour les exploiter précisément. Dans ce contexte, cette formation vous permettra de comprendre et analyser les spécifications géométriques et dimensionnelles sur la base des dernières normes ISO. A partir de nombreux exemples industriels, cette formation vous apportera les bases nécessaires pour décoder correctement les plans issus de votre bureau d’études, de vos fournisseurs ou de vos donneurs d’ordres et ainsi éviter des erreurs d’analyse.

Opérateur, Technicien, Technicien supérieur, Ingénieur

Nous considérons que le participant connait déjà les principes de base d’un plan (niveau 1) et souhaite décoder précisément le tolérancement ISO dans un objectif de mesure ou de fabrication de la pièce par exemple.

  • Généraux :
    Décoder correctement un plan mécanique suivant les règles en usage
  • Savoir :
    Les principales règles de dessin technique en mécanique
    Les règles pour la lecture et l’décodage des dimensions
    Les règles pour la lecture et l’décodage des ajustements, des tolérances, des symboles de maximum de matière (M) et enveloppe (E)
    Zone projetée (P), pièces flexibles (F)
  • Savoir-faire :
    Décoder correctement un plan mécanique dans le but de réaliser ou monter une pièce mécanique.

1 – Présentation d’un plan à partir d’un exemple
2 – Lecture et décodage des dimensions par des cotes
3 – Lecture et décodage des ajustements
4 – Lecture et décodage des symboles de référence
5 – Lecture et décodage des tolérances géométriques (de forme –
orientation – position – battement)
6 – Lecture et décodage du symbole de l’enveloppe E
7 – Lecture et décodage du symbole de maximum de matière M
8 – Lecture et décodage du symbole de zones projetées P
9 – Lecture et décodage du symbole de pièces flexibles F
10 – Exemples et exercices
11 – Présentation d’études de cas de synthèse
12 – Etude de cas de plans et discussion

Entreprise

3 jours soit 21h

  • Difficulté 80%
  • Temps 50%

Méthodes d’Usinage Coupe métaux

Votre fonction vous amène à vous familiariser avec les matériaux de coupe et leurs domaines d’application. Il permettra aux participants de découvrir les théories de base dans les disciplines que sont le tournage, le fraisage et le perçage. Cela vous permettra de communiquer avec des spécialistes dans ces domaines d’usinage.

Opérateur, Technicien, Technicien supérieur, Ingénieur

Nous considérons que le participant connait déjà les principes de base d’usinage des surfaces par génération (niveau 1) et souhaite améliorer ses connaissances dans un objectif de fabrication optimisée des pièces.

  • Généraux :
    Acquérir les connaissances de base en tournage, fraisage et perçage
  • Savoir :
    Théorie de la formation du copeau
    Matériaux de coupe
    Outils de Tournage Fraisage et Perçage
    Aborder les seuils de rentabilité et de durée de vie des outils
    Adapter l’outil à la capacité machine-outil pour une meilleure exploitation en production
  • Savoir-faire :
    Mettre en œuvre les outils et les conditions de coupe adaptées aux limites technologiques des machines outils.
  1. Théorie de la formation du copeau
  2. Définition de la partie active d’un outil coupant
  3. Analyse comportemental de la coupe lois d’efforts, lois d’usure
  4. Définition des paramètres de coupe Tournage, Fraisage, Perçage
  5. Codification ISO des porte-plaquettes et plaquettes
  6. Choix des outils coupant
  7. Choix des conditions de coupe
  8. Optimisation des conditions de coupe
  9. Notion de rentabilité économique
  10. Exemples et exercices
  11. Présentation d’études de cas de synthèse

Entreprise

3 jours soit 21h

  • Difficulté 80%
  • Temps 50%

Métrologie 3D niveau débutant

Votre fonction vous amène à vous familiariser avec les moyens et méthodes de vérification des pièces mécaniques sur des machines à mesurer tridimensionnelle.
Il permettra aux participants de découvrir les théories de base sur le décodage de spécifications, les moyens de  mesure tridimensionnelle, les méthodologies de vérification au sens des normes en vigueurs. Cela vous permettra de communiquer avec des spécialistes dans ces domaines de vérification.

Technicien, Technicien supérieur, Ingénieur

Nous considérons que le participant connait déjà les principes de base de lecture de plans de définition des pièces mécaniques, la métrologie de base.

  • Généraux :
    Acquérir les connaissances nécessaires en métrologie tridimensionnelle de conformité des pièces mécaniques.
  • Savoir :
    Géométrie 3D
    Décodage des spécifications géométriques GPS
    Capabilité des moyens de mesure
    Mesure et contrôle de conformité
  • Savoir-faire :
    Mettre en œuvre les moyens et les conditions opératoires de vérification des spécifications géométriques au sens des normes en vigueurs.
  1. Géométrie 3D bases
  2. Décodage des spécifications
  3. Principe du mesurage tridimensionnel
  4. Mesurage de surfaces : structure de la base de données
  5. Constructions géométriques, repère de cotation
  6. Contrôle de conformité
  7. Elaboration de gamme de mesurage 3D
  8. Exemples et exercices
  9. Présentation d’études de cas de synthèse

Entreprise

3 jours soit 21h

  • Difficulté 80%
  • Temps 50%

Métrologie 3D niveau confirmé

Votre fonction vous amène à être performant avec les moyens et méthodes de vérification des pièces mécaniques sur des machines à mesurer tridimensionnelle.
Il permettra aux participants de réviser les théories de base sur le décodage de spécifications, les moyens de mesure tridimensionnelle, les méthodologies de vérification au sens des normes en vigueurs. Cela vous permettra de communiquer avec des spécialistes dans ces domaines de vérification.

Technicien, Technicien supérieur, Ingénieur

Nous considérons que le participant connait déjà les principes de base de lecture de plans de définition des pièces mécaniques, la métrologie de base, la métrologie 3D de base.

  • Généraux :
    Acquérir les connaissances nécessaires en métrologie tridimensionnelle de conformité des pièces mécaniques.
  • Savoir :
    Géométrie 3D
    Décodage des spécifications géométriques GPS
    Capabilité des moyens de mesure
    Mesure et contrôle de conformité 3D
  • Savoir-faire :
    Mettre en œuvre les moyens et les conditions opératoires de vérification des spécifications géométriques au sens des normes en vigueurs sur les MMT.
  1. Géométrie 3D bases
  2. Décodage des spécifications
  3. Principe du mesurage tridimensionnel
  4. Mesurage de surfaces : structure de la base de données
  5. Constructions géométriques, repère de cotation
  6. Contrôle de conformité
  7. Elaboration de gamme de mesurage 3D
  8. Exemples et exercices
  9. Présentation d’études de cas de synthèse

Entreprise

2 jours soit 14h

  • Difficulté 80%
  • Temps 30%

Métrologie de base Niveau débutant

Votre fonction vous amène à vous familiariser avec les moyens et méthodes de vérification des pièces mécaniques.
Il permettra aux participants de découvrir les théories de base sur le décodage de spécifications, les moyens de mesure, les méthodologies de vérification au sens des normes en vigueurs. Cela vous permettra de communiquer avec des spécialistes dans ces domaines de vérification.

Opérateur, Technicien, Technicien supérieur, Ingénieur

Nous considérons que le participant connait déjà les principes de base de lecture de plans de définition des pièces mécaniques.

  • Généraux :
    Acquérir les connaissances nécessaires en métrologie tridimensionnelle de conformité des pièces mécaniques.
  • Savoir :
    Géométrie 3D
    Décodage des spécifications géométriques GPS
    Capabilité des moyens de mesure
    Mesure et contrôle de conformité 3D
  • Savoir-faire :
    Mettre en œuvre les moyens et les conditions opératoires de vérification des spécifications géométriques au sens des normes en vigueurs sur les MMT.
  1. Géométrie 2D et 3D bases
  2. Décodage des spécifications de tailles linéaires, angulaires
  3. Décodage des spécifications géométriques
  4. Décodage des références spécifiées
  5. Métrologie science de la mesure
  6. Contrôle de conformité
  7. Capabilité des moyens de mesure
  8. Choix des moyens de mesure adaptés aux spécifications
  9. Exemples et exercices
  10. Présentation d’études de cas de synthèse

Entreprise

3 jours soit 21h

  • Difficulté 80%
  • Temps 50%

Métrologie de base Niveau confirmé

Votre fonction vous amène à vous familiariser avec la métrologie et la contrôle de conformité des pièces mécaniques. Cela vous permettra de communiquer avec des spécialistes dans ces domaines de vérification normalisée des spécifications dimensionnelles, géométriques et d’état de surface.

Opérateur, Technicien, Technicien supérieur, Ingénieur

Nous considérons que le participant connait déjà les principes de base de la métrologie, contrôle des surfaces (niveau 1) et souhaite améliorer ses connaissances dans un objectif de contrôle optimisée des pièces.

  • Généraux :
    Acquérir les connaissances approfondies en métrologie contrôle des pièces mécaniques
  • Savoir :
    Géométrie 2D et 3D
    Métrologie et capabilité métrologique
    Vérification métrologique des pièces au sens des normes
  • Savoir-faire :
    Mettre en œuvre les outils de métrologie et contrôle adaptées aux limites technologiques des machines de vérification.
  1. Géométrie 2D et 3D bases
  2. Rappel sur le décodage des spécifications de tailles, spécifications géométriques, des références spécifiées
  3. Décodage des modificateurs ISO : L M P E
  4. Métrologie science de la mesure
  5. Contrôle de conformité
  6. Capabilité des moyens de mesure méthode (R&R)
  7. Choix des moyens de mesure adaptés aux spécifications
  8. Exemples et exercices
  9. Présentation d’études de cas de synthèse

Entreprise

2 jours soit 14h

  • Difficulté 80%
  • Temps 30%

Plans d’Expériences de TAGUCHI

Pourquoi une formation pratique aux plans d’expérience ?
Mettre au point un produit dans une démarche de conception robuste et ses processus associés coûte cher.
Dans un contexte industriel où les temps de développement se raccourcissent et où les coûts doivent être serrés, réduire ses délais d’optimisation est un vrai avantage concurrentiel.
Les plans d’expérience constituent un outil de choix pour contribuer à la maîtrise rapide et fiable des produits et des processus et pour rester compétitif !

Responsable, ingénieur, technicien des services Bureau d’études, Qualité, production, méthodes.
Chefs de Produits, Processus
Toute personne devant mettre en place un plan d’expériences Produit, Procédé ou Processus.

 

  • Généraux :
    Maîtriser les techniques de base pour élaborer une expérimentation structurée et économique.
  • Savoir :
    Exploiter les plans d’expériences : traitement, analyse,
    interprétation des résultats
    Identifier les conditions de réussite
    Contribuer à la mise ne place des plans d’expériences
  • Savoir-faire :
    Evaluer les différents facteurs
    Mettre en place des plans d’expériences
    Exploiter les résultats
    Présenter un bilan en interne
  1. Méthodologie des plans d’expériences
    * Notions de Facteurs
    *  D’interactions
    *  Nombre d’essais
    *  Méthodes des plans d’expériences sur un cas pratique
  2. Construire un plan d’expériences
    * Formaliser le problème à résoudre en 8 étapes
    * Repérer et classer les facteurs influents
    * Sélectionner les facteurs et les niveaux
    * Choisir efficacement les interactions
    * Définir le nombre minimum d’essais
    * Elaborer un modèle de réponse
    * Construire le plan le mieux adapté : plan factoriel complet ou fractionnaire
    * Utiliser les tables de Taguchi
  3.  Analyser les résultats du plan d’expériences
    * Modélisation de la réponse
    * Les graphes d’effets
    * Les graphes d’interactions
    * Exploitation statistique des résultats
    * Analyse de la variance
  4. Optimiser un Produit ou un Processus
    * Modélisation du comportement d’un système.
    * Trouver la combinaison optimale des facteurs
    * Validation et amélioration du modèle de comportement.
  5. Exploiter les plans d’expériences
    * Ajuster les caractéristiques d’un Produit.
    * Trouver le point de fonctionnement d’une machine
    * Comparer des procédés
    * Optimiser le coût de mise au point d’un produit

Entreprise

2 jours soit 14h

  • Difficulté 80%
  • Temps 30%

SPC Maîtrise Statistique des Procédés

La MSP ou SPC est de nos jours une méthode préventive éprouvée qui permet d’anticiper l’apparition de produits non conformes en production pour les petites et grandes séries.
Cette méthode largement utilisée dans le cadre de la démarche “six sigma” est fondée sur 2 approches fondamentales développées dans cette formation :
* le calcul des capabilités des moyens de contrôle et de production ;
* le suivi et le pilotage des procédés industriels à l’aide de cartes de contrôle qui détectent les dérives des procédés et du processus.

Responsable, ingénieur, technicien des services Qualité, production, méthodes.
Pilotage d’un projet « six sigma ».
Toute personne devant mettre en place une MSP ou SPC
Procédés ou Processus.

  • Généraux :
    Mettre en place une MSP ou SPC Procédés ou Processus.
  • Savoir :
    Identifier et mettre en place les différentes étapes d’une
    démarche MSP ou SPC Procédés ou Processus
    Identifier les conditions de réussite
  • Savoir-faire :
    Evaluer les différentes causes du manque de capabilité
    Mettre en place des plans d’actions
    Acquérir les notions statistiques nécessaires pour calculer les
    capabilités procédés ou processus
    Construire et piloter avec les cartes de contrôle
  1. Organiser son projet MSP ou SPC
    * Choisir son Processus ou ses Procédés, le Produit et les paramètres à suivre
    * Préciser les phases de la démarche MSP, les conditions de réussite
    * Créer l’équipe projet
  2. Mesurer la performance de son Processus, Procédé
    * Vérifier la normalité de la production
    * Calculer les capabilités procédés
    * Calculer les indicateurs Cp, Cpk, Cpm, Pp, Ppk, Ppm
    * Calculer la capabilité des moyens de contrôle
  3. Mettre en place un système de pilotage
    * Construire les cartes de contrôle
    * Calculer les limites de contrôle
    * Définir les fréquences et la taille des échantillons
    * Le pilotage par les cartes de contrôle
    * Construction des cartes de contrôle, interpréter les différentes parties d’une carte de contrôle
    * Différentes cartes de contrôle
    – Aux attributs, aux valeurs individuelles
    * Construire des cartes de contrôle spécifiques
    – Carte petite série
    – Cartes des processus continu….
    * Place de l’autocontrôle dans le processus
  4. Piloter une MSP
    * Animer communiquer.
    * Auditer le système de production, choisir les indicateurs
    * Bilan, suivre les améliorations.
    * Redéfinir les limites de contrôle en fonction des améliorations.

Entreprise

3 jours soit 21h

  • Difficulté 80%
  • Temps 50%

Calcul Statistiques de base

Dans votre fonction, vous êtes amenés à analyser et à représenter des données.
Il n’y a pas de management sans progrès, pas de progrès sans mesure.
Pour cela il faut savoir faire parler et interpréter les résultats.
Comment utiliser les statistiques dans votre cas ?
Quels sont les réflexes à acquérir pour que les conclusions soient pertinentes.

Responsable, correspondant, assistant(e), technicien Qualité.
Toute personne devant traiter et exploiter des données.

  • Généraux :
    Savoir calculer et interpréter les résultats à partir de calculs statistiques.
  • Savoir :
    Faire parler les données et les chiffres, pratiquer les outils de base des statistiques permettant d’avoir une vision juste, non déformée de la réalité, et de prendre de bonnes décisions.
    Situer les statistiques dans le cadre d’une démarche de progrès continue.
  • Savoir-faire :
    Savoir calculer à partir de données
  1. Les enjeux de l’analyse de données
    * Observer, comprendre, analyser, décider.
    * Le vocabulaire statistique de base :
    – échantillon;
    – population;
    – intervalle de confiance.
  2. Visualiser des données numériques (à partir du programme Excel)
    * Choisir le bon graphique selon les données recueillies :
    * histogrammes;
    * nuages de points;
    * diagrammes circulaires.
    * Construire un Pareto pour prendre les décisions pertinentes.
  3. Exploiter des chiffres
    * Calculer automatiquement sur Excel les paramètres significatifs : moyenne, écart type, étendue.
    * Comprendre la valeur de ces paramètres. Savoir les exploiter.
    * Découvrir les principales lois statistiques régissant des phénomènes industriels ou sociétaux.
    * Raisonner centrage et dispersion pour comprendre l’évolution d’un processus ou phénomène.
  4. Estimer des résultats, anticiper
    * Savoir estimer des résultats à partir d’un échantillon (enquête, contrôle ponctuel), calculer des intervalles de confiance simples.
    * Définir la taille optimale de l’échantillon.
    * Rechercher le lien entre deux phénomènes : la corrélation.
    * Prévoir de nouvelles valeurs grâce à la régression simple.

Entreprise

2 jours soir 14h

  • Difficulté 80%
  • Temps 30%